Cognition comparée

Plateforme CCDP installée sur le site CNRS de la station de primatologie de Rousset sur Arc
Mieux définir les processus cognitifs propres à l’humain à travers l'étude de la cognition d'autres espèces animales.

Thématiques

  • Perception, attention et mémoire. Dans un travail collaboratif inter-équipe, nous nous sommes intéressés à la capacité des babouins à extraire des régularités statistiques de chaines de caractères orthographiques.

  • Raisonnement. Le raisonnement analogique est souvent considéré comme une compétence cognitive propre à l’espèce humaine qui serait, au mieux, partagée par les grands singes ayant reçu un entraînement à manipuler des formes ayant fonction de symbole. 

  • Cognition sociale. Dans un autre travail collaboratif associant notre équipe et l’équipe « Cognition et Contexte Social » du LPC, nous avons tiré profit d’une autre particularité de la plateforme CCDP : les singes du laboratoire ont la possibilité de voir leurs partenaires sociaux alors qu’ils interagissent avec les écrans d’ordinateur. 

  • De la communication au langage. Nous avons étudié chez le chien et le singe les capacités de communication référentielle et intentionnelle, en s’attachant à la communication gestuelle (e.g., pointage manuel et direction du regard).

Dispositifs et matériels expérimentaux

  • plateforme Comportement et Cognition du Primate (CCDP) mise en place par l’équipe sur la station de primatologie de Rousset sur Arc.
  • IRM 3T du centre d’imagerie fonctionnelle de Marseille.

Membres de l'équipe