Agenda

2 juin 2017 11:00

Séminaire Aurélie Calabrèse

11 heures - LPC, Salle des Voûtes, Campus St Charles - 13003 Marseille

Aurélie Calabrèse
Laboratoire de Psychologie Cognitive
CNRS & AMU

Titre à venir

29 sep 2017 11:00

Séminaire George Michael

11 heures - LPC, Salle des Voûtes, Campus St Charles - 13003 Marseille

George Michael
Université Lumière, Lyon 2

Titre à venir

7 jui 2017 11:00

Séminaire Susana Chung

11 heures - LPC, Salle des Voûtes - campus St Charles - 13003 Marseille

Susana Chung
Berkeley University of California

titre à venir

15 sep 2017 11:00

Séminaire Zoltan Dienes

11 heures - LPC, Salle des Voûtes, Campus St Charles - 13003 Marseille

Zoltan Dienes
Professor of Psychology
School of Psychology
University of Sussex

titre à venir

A la Une

  1. Evidence of a Vocalic Proto-System in the Baboon

    Les babouins produisent des vocalisations comparables aux voyelles. C’est ce qu’ont mis en évidence des chercheurs du Gipsa-Lab (CNRS/Grenoble INP/Université de Grenoble Alpes), du Laboratoire de psychologie cognitive (CNRS/AMU) et du Laboratoire d’anatomie de l’Université de Montpellier grâce à des analyses acoustiques de vocalisations, couplées à une étude anatomique des muscles de la langue et à une modélisation des potentialités acoustiques du conduit vocal des singes.

  2. Eido, une nouvelle police de caractères pour les patients malvoyants

    La dégénérescence maculaire liée à l'âge représente une population de plus d’un million de patients en France. Ces patients se plaignent majoritairement d’une difficulté à reconnaître correctement les mots qui composent un texte. Pour tenter d’améliorer les capacités de lecture de ces patients, trois membre de l’équipe "Perception et Attention" (J.-B. Bernard, C. Aguilar, E. Castet E.) ont développé EIDO, une nouvelle police de caractère spécialement destinée aux patients malvoyants

  3. Comment mieux évaluer le travail des élèves ?

    Pascal Huguet et Isabelle Régner pilotent actuellement, dans 70 collèges et lycées, une alternative au traditionnel système de notation : l’évaluation par compétences. Si les premiers résultats sont prometteurs, l’expérience est bien loin d’être finie.

  4. Les garçons nuls en lecture : c’est dans la tête !

    En moyenne, les garçons obtiennent de bien moins bons résultats aux tests de lecture que les filles. Mais la différence disparaît quand on leur fait croire qu’il s’agit d’un jeu.