Equipes de recherche

Cognition et neurosciences sociales

"Mieux comprendre comment les processus cognitifs sont influencés par le contexte social et environnemental"

Perception et attention

"Etudier les processus perceptifs, attentionnels et oculomoteurs mis en œuvre au quotidien lors de la lecture de textes, la perception de scènes visuelles naturelles et la reconnaissance de formes familières (lettres, mots, objets et écriture manuscrite)"

Développement et vieillissement cognitifs

"Etudier le développement et le vieillissement cognitif"

Langage

"Mieux comprendre l’organisation complexe du langage : son acquisition, son fonctionnement normal et pathologique, ainsi que son implémentation cérébrale"

Cognition comparée

"Mieux définir les processus cognitifs propres à l’humain à travers l'étude de la cognition d'autres espèces animales"

 

    Agenda

    26 avr 2019 11:00

    Séminaire Véronique Izard

    Station Marine d’Endoume – 13007 Marseille

    Véronique Izard
    Laboratoire Psychologie de la Perception - UMR 8242
    Uni­ver­sité Paris Descartes

    In search for the cognitive foundations of Euclidean geometry

    Affiliations: Véronique Izard, Integrative Neuroscience and Cognition Center, CNRS & Université Paris Descartes

    Abstract: Euclidean geometry has been historically regarded as the most "natural" geometry. Taking inspiration from the flourishing field of numerical cognition, in the past years I have been looking for the cognitive foundations of geometry: Do children, infants, and people without formal education in geometry have access to intuitive concepts that bear some of the content of Euclidean concepts? Results have been mixed. In particular, we found that angle, a central tenant of Euclidean geometry, is not intuitive for children. These results call into question the status of Euclidean geometry as a natural geometry.

    10 mai 2019 11:00

    Séminaire Pierre Barrouillet

    Campus St Charles - Salle des Voutes - Marseille

    Pierre Barrouillet
    Professeur Ordinaire de Psychologie du Développement Cognitif à l’Université de Genève
    Directeur des Archives Jean Piaget

    L’oubli en mémoire de travail : Ses causes et ses remèdes

    La mémoire de travail est un système central dont la capacité est limitée à la fois dans la quantité d’information pouvant être maintenue et le temps durant lequel cette information reste disponible pour le traitement. Bien que ce système mémoriel à court terme soit caractérisé par un oubli rapide de l’information, les causes de cet oubli demeurent depuis maintenant plus de 60 ans un enjeu théorique majeur et toujours débattu. Alors que certains auteurs suggèrent que cet oubli est dû au déclin temporel des traces mémorielles et à des phénomènes d’interférence, d’autres rejettent toute idée d’un déclin temporel et font de l’interférence la seule source d’oubli en mémoire de travail. Des options théoriques retenues pour rendre compte de l’oubli dépendent les hypothèses faites quant à la nature des mécanismes visant à en contrecarrer les effets. L’hypothèse d’un déclin temporel suppose des mécanismes de rafraîchissement des traces mémorielles déclinantes, alors que l’hypothèse d’interférence suppose des mécanismes de suppression des items interférents. Dans ce séminaire, je présenterai une série d’études récentes opposant les prédictions du Time-Based Resource-Sharing model (TBRS, Barrouillet & Camos, 2015), qui suppose l’existence d’un déclin temporel, à celles du modèle SOB-CS (Oberauer et al., 2012), qui fait de l’interférence la seule source de l’oubli en mémoire de travail. L’ensemble des résultats obtenus converge vers la conclusion qu’il est difficile de rendre compte des phénomènes d’oubli en mémoire de travail sans recourir à la vénérable hypothèse d’un déclin temporel à court terme des traces mémorielles. 

    7 juin 2019 11:00

    Séminaire Robert Sefarth

    Campus St Charles - salle des voutes

    Robert Sefarth
    Professor Emeritus
    University of Pennsylvania

    Titre et abstract à venir

     

    5 jui 2019 11:00

    Séminaire Heiner Deubel

    Campus St Charles - Salle des Voutes - Marseille

    Heiner Deubel

    Department Psychologie
    Ludwig-Maximilians-Universität

    Titre et abstract à venir
     

    31 déc 2019 10:30

    CALENDRIER DES SEMINAIRES

    JANVIER 

      4
    11
    18
    25

    FEVRIER

      1 P. Gisquet
      8
    15
    22

    MARS

      1
      8 E. Koechlin
    15
    22 T. Joyce
    29 M. Rouault

    AVRIL            

      5
    12
    19
    26 V. Izard

    MAI    

      3
    10 P. Barrouillet
    17
    24

    JUIN                         

      7 R. Sefarth
    14
    21 M. Lizarazu
    28

    JUILLET                      

      5 H. Deubel
    12
    19
    26

    SEPTEMBRE

      6
    13
    20
    27

    OCTOBRE             

      4
    11
    18
    25

    NOVEMBRE         

      1
      8
    15
    22
    29

    DECEMBRE

      6
    13
    20
    27

    Vacances de Noël 2019
    Début : samedi 22/12/18
    Fin : dimanche 6/01/19
     

    Vacances d'Hiver
    Début : samedi 9/02/19
    Fin :  dimanche 24/02/19

    Vacances de Printemps
    Début : samedi 6/04/19
    Fin : dimanche 22/04/19

    Fin de l'année scolaire
    Samedi 6/07/19
    Rentrée scolaire 2019
    Lundi 2/09/19

    Vacances de la Toussaint
    Début : samedi 19/10/19
    Fin : dimanche 3/11/19
    Vacances de Noël 2020
    Début : samedi 21/12/19
    Fin : dimanche 5/01/20

    Partenaires

    • Brain & Language Research Institute
    • Institute of Language, Communication & the Brain 
    • Tremplin Carnot Institut Cognition

    Plus de détails

    A la Une

    1. Prix international de la Fondation Fyssen
    2. Prix Paoletti decerné à Adrien Meguerditchian

      Cette année, le prix a été décerné par Catherine Jessus, directrice de l’INSB, à Leïla Perié et Adrien Meguerditchian. Deux jeunes talents dont les recherches portent sur l'immuno-hématologie et la psychologie cognitive (lien) Claude Paoletti, ancien directeur du département des sciences de la vie du CNRS, a pris de nombreuses initiatives pour soutenir les jeunes chercheurs. Ses amis ont créé un prix à sa mémoire et sa pérennité est assurée par l’Institut des sciences biologiques du CNRS.

    3. Interspecific behavioural synchronization

      Cette expérience montre d’une part que le maître agit comme un attracteur pour le chien, comme c’est le cas de la mère pour son bébé. Mais surtout, elle indique un processus commun entre les canidés et les humains, et qui est à l’œuvre entre eux : la synchronisation comportementale du chien sur l’humain, en l’occurrence son maitre, avec l’affiliation existante entre cette paire d’individus.

    4. Gaze-controlled vision enhancement system for reading in visually impaired people

      People with low vision, especially those with Central Field Loss (CFL), need magnification to read. The flexibility of Electronic Vision Enhancement Systems (EVES) offers several ways of magnifying text. Due to the restricted field of view of EVES, the need for magnification is conflicting with the need to navigate through text (panning). We have developed and implemented a real-time gaze-controlled system whose goal is to optimize the possibility of magnifying a portion of text while maintaining global viewing of the other portions of the text (condition 1).

    5. Le cerveau des babouins et des hommes plus proches qu'on ne le pensait

      Les hominidés ne sont pas les seuls à posséder une asymétrie gauche-droite dans la zone du cerveau que l'on pensait cruciale pour le langage. Selon une étude publiée dans Cerebral Cortex menée par des chercheurs du Laboratoire de psychologie cognitive de Marseille (CNRS, Université d'Aix-Marseille), les babouins présentent eux aussi cette asymétrie. Un résultat qui remet en cause l'idée selon laquelle cette spécificité anatomique serait caractéristique du langage.

    6. Evidence of a Vocalic Proto-System in the Baboon

      Les babouins produisent des vocalisations comparables aux voyelles. C’est ce qu’ont mis en évidence des chercheurs du Gipsa-Lab (CNRS/Grenoble INP/Université de Grenoble Alpes), du Laboratoire de psychologie cognitive (CNRS/AMU) et du Laboratoire d’anatomie de l’Université de Montpellier grâce à des analyses acoustiques de vocalisations, couplées à une étude anatomique des muscles de la langue et à une modélisation des potentialités acoustiques du conduit vocal des singes.

    7. Eido, une nouvelle police de caractères pour les patients malvoyants

      La dégénérescence maculaire liée à l'âge représente une population de plus d’un million de patients en France. Ces patients se plaignent majoritairement d’une difficulté à reconnaître correctement les mots qui composent un texte. Pour tenter d’améliorer les capacités de lecture de ces patients, trois membre de l’équipe "Perception et Attention" (J.-B. Bernard, C. Aguilar, E. Castet E.) ont développé EIDO, une nouvelle police de caractère spécialement destinée aux patients malvoyants

    8. Comment mieux évaluer le travail des élèves ?

      Pascal Huguet et Isabelle Régner pilotent actuellement, dans 70 collèges et lycées, une alternative au traditionnel système de notation : l’évaluation par compétences. Si les premiers résultats sont prometteurs, l’expérience est bien loin d’être finie.

    Pages