• Cognition et neurosciences sociales

  • Langage

  • Développement et vieillissement des fonctions cognitives

  • Perception et attention

  • Le LPC à Saint Charles

  • Cognition comparée

Equipes de recherche

Cognition et neurosciences sociales

"Mieux comprendre comment les processus cognitifs sont influencés par le contexte social et environnemental"

Perception et attention

"Etudier les processus perceptifs, attentionnels et oculomoteurs mis en œuvre au quotidien lors de la lecture de textes, la perception de scènes visuelles naturelles et la reconnaissance de formes familières (lettres, mots, objets et écriture manuscrite)"

Développement et vieillissement cognitifs

"Etudier le développement et le vieillissement cognitif"

Langage

"Mieux comprendre l’organisation complexe du langage : son acquisition, son fonctionnement normal et pathologique, ainsi que son implémentation cérébrale"

Cognition comparée

"Mieux définir les processus cognitifs propres à l’humain à travers l'étude de la cognition d'autres espèces animales"

 

Agenda

31 mai 2021 09:00
1 juin 2021 19:00

Colloque SFECA Marseille 2021

En distanciel depuis Marseille

50 ème colloque de la Société Française pour l'Etude du Comportement Animal
31 mai et 1er juin 2021

Ce colloque est sous l’égide de la Société Française de l’Etude du Comportement Animal qui est une société savante fondée en 1968. Elle a pour objectif de promouvoir les recherches dans le domaine de la biologie du comportement, de favoriser les échanges entre les disciplines et d’encourager la diffusion des connaissances. http://www.sfeca.fr/.

https://sfecamarseille.sciencesconf.org/

Partenaires

  • Brain & Language Research Institute
  • Institute of Language, Communication & the Brain 
  • Tremplin Carnot Institut Cognition

Plus de détails

A la Une

  1. Talents du CNRS : Médaille bronze 2021

    Adrien Meguerditchian a obtenu la médaille de bronze du CNRS 2021

    https://insb.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/talents-cnrs-les-medailles-dargent-et-d...

    Adrien s'intéresse aux propriétés des modes de communication de nos cousins les primates, et des signaux gestuels en particulier, et leurs liens avec certaines propriétés du langage humain. Je m’interroge notamment sur les implications du geste dans l’évolution du langage et de la prédominance des droitiers.

  2. Sciences Advances

    La parole pourrait être plus ancienne qu’on ne le croyait. Depuis 50 ans, la théorie de la « descente du larynx » avance qu’une position basse du larynx est nécessaire pour produire des voyelles différenciées, préalable à l’apparition de la parole. Les singes, qui ont une anatomie du conduit vocal qui ressemble, pour l’essentiel des articulateurs (langue, mandibule, lèvres), à celle des humains, mais avec un larynx haut, ne pourraient pas produire de vocalisations différenciées.

  3. Victoires de la Santé
  4. Prix de thèse 2019 AMU

    Joshua Snell (sous la direction de Jonathan Grainger) obtient le prix de thèse Aix-Marseille Université 2019

  5. Nature Human Behavior: How implicit biases create gender discrimination

    In an article in Nature Human Behavior, Isabelle Régner (Social Cognition team) and her colleagues show that committees with implicit biases promote fewer women when they do not believe gender bias exists. Even scientists have gender stereotypes … which can hamper the career of women researchers.

  6. How is the human brain unique?

    Although the relative expansion of the frontal cortex in primate evolution is generally accepted, the nature of the human uniqueness, if any, and between-species anatomo-functional comparisons of the frontal areas remain controversial. To provide a novel interpretation of the evolution of primate brains, sulcal morphological variability of the medial frontal cortex was assessed in Old World monkeys (macaque/baboon) and Hominoidea (chimpanzee/ human). We show that both Hominoidea possess a paracingulate sulcus, which was previously thought to be unique to the human brain and linked to higher cognitive functions, such as mentalizing.

  7. PNAS: Constraints on the lexicons of human languages have cognitive roots

    In an article in PNAS, Emmanuel Chemla (LSCP, CNRS, ENS) together with Isabelle Dautriche (Language team) and Joel Fagot (Comparative Cognition team) show that learning biases for connectedness are present in baboons, suggesting that the shape of the world’s languages (both content and logical words) has roots in general, nonlinguistic, cognitive biases.

  8. Arthur Jacobs avec ses directeurs de thèse, Ariane Levy-Schoen et Kevin O'Regan
    Prix Gay-Lussac Humboldt

    Arthur Jacobs obtient le prix Gay-Lussac-Humboldt 2018. Il était l'un des acteurs majeurs dans le domaine de la psychologie cognitive des années 90 à Marseille, ancien membre du centre de recherches en neurosciences cognitives fondé par Jean Requin, il a dirigé la thèse de M. Montant, A. Rey et J. Ziegler. Aujourd'hui professeur à la Freie Universität Berlin, il codirige avec J. Ziegler la thèse de Marion Fechino (LPC, ED 356) sur « poésie et cerveau ». Photo : Avec ses directeurs de thèse, Ariane Lévy-Schoen et Kevin O'Regan, lors de la cérémonie à l'Académie des Sciences le 7 Mai 2019.

Pages